ACTUALITÉS

Vous trouverez ici toutes nos actualités ainsi que des articles sur des évènements à venir.

La semaine des fleurs pour les abeilles

 

Qu’est-ce que c’est ?

Pour contrer la disparition des populations d’insectes pollinisateurs due en partie à la diminution des ressources alimentaires pour ces derniers, la semaine des fleurs pour les abeilles a pour objectif de sensibiliser et de permettre aux consommateurs d’agir à leur niveau, en plantant ou en semant des plantes attractives pour les pollinisateurs.

 

Quand ?

Du 10 au 19 juin 2022.

 

Quel est le problème ?

Les abeilles et autres insectes pollinisateurs se nourrissent essentiellement du nectar et du pollen des fleurs. Leur survie dépend donc en grande partie de la disponibilité de ces ressources dans leur environnement. Ces derniers ont besoin, pour leur équilibre alimentaire, de butiner une grande diversité d’espèces florales agricoles, horticoles et sauvages.

Or, l’uniformisation des paysages et l’artificialisation des territoires ont contribué à une réduction des ressources disponibles. Le maintien et le renforcement de la diversité floristique sont essentiels à la santé des abeilles et des autres pollinisateurs.

Ce problème concerne également notre sécurité alimentaire. En effet 30% de notre alimentation dépend des insectes pollinisateurs, en particuliers des abeilles.

 

Comment peut-on agir ?

Pour améliorer les conditions de vie des abeilles et des pollinisateurs et rendre les espaces attractifs (surfaces agricoles, bandes enherbées, jachères, jardins de particuliers et publics, abords des voies de circulation, surfaces gérées par les collectivités et les zones industrielles et commerciales), une liste de plantes attractives pour les abeilles est mise à disposition : https://agriculture.gouv.fr/decouvrez-la-liste-des-plantes-attractives-pour-les-abeilles

 

Ainsi, pendant cette semaine spéciale, les citoyens sont inviter à planter ou semer des arbres et plantes mellifères qui sont indispensables pour la biodiversité et les écosystème, afin de contribuer au maintien d’espaces fleuris (jardins, balcons, terrasses…).

 

Pour être plus précis, il est important de savoir que les pollinisateurs sont attirés par trois éléments en particulier qui sont le parfum, la forme et la couleur (le jaune, le bleu, le violet et l’ultraviolet sont les seules couleurs vues par les insectes.

 

Pour aller plus loin, vous pouvez également laisser des parties non tondues dans votre jardin pour que les abeilles et autres insectes pollinisateurs puissent profiter des fleurs sauvages.

 

 

Sources : https://flowersforbees.com/ ; https://www.valhor.fr/promotion-evenements/promotion-collective/semaine-des-fleurs-pour-les-abeilles/ ; https://www.cnph-piverdiere.fr/actualites/des-fleurs-pour-les-abeilles/

Rendez-Vous aux Jardins 2022

 

Qu’est-ce que c’est ?

Rendez-vous aux jardins est un évènement annuel français organisé depuis 2003.

Cet évènement, qui permet un éveil des sens au cœur du printemps, invite, chaque année, petits et grands, néophytes et passionnés, à découvrir la richesse et la diversité du patrimoine vert.

 

Quand ?

Il se déroule le premier week-end de juin. Cette année, les dates sont donc vendredi 3, samedi 4 et dimanche 5 Juin 2022.

 

Quel est le thème de cette année ?

Le thème de cette année est : « les jardins face au changement climatique ». Ainsi, durant tout le week end, les professionnels et particuliers pourront réfléchir ensemble aux effets du changement. Ils pourront également échanger sur les actions possibles afin de s’adapter.

 

Que dit l’argumentaire du Ministère de la culture sur ce sujet ?

Le dérèglement climatique est un phénomène dont nous sommes au courant depuis plus de 50 ans. Depuis maintenant une vingtaine d’années, nous pouvons directement constater l’évolution du climat et ses effets néfastes sur les parcs et jardins.

 

Aujourd’hui, le changement climatique est planétaire. En effet, les zones arides augmentent tandis que les zones tropicales diminuent fortement, l’intensité et la fréquence des pluies changent, ce qui a pour impact la perte du feuillage précoce des arbres.

Aussi, dans les zones de climat tempéré, les changements de saisons sont plus rapides. On constate également que les phénomènes climatiques extrêmes, tels que la sécheresse persistante, les jours et nuits de canicule, les tempêtes et pluies torrentielles, la chute de grosses branches ainsi que le ravinement des talus et des chemins, sont plus fréquents.

 

Les anomalies des températures saisonnières ont des effets directs sur les végétaux comme le blocage du développement dû au gel tardif et l’éclosion des bourgeons trop tôt dans la saison.

Les plantes sont ainsi stressées et deviennent plus vulnérables aux attaques des parasites.

 

Suite à ces changements, les professionnels des jardins doivent modifier leurs pratiques, avec par exemple, l’adaptation des fleurissements, la tonte plus fréquente, la régénération des pelouses, l’abattage des arbres morts suite aux canicules, l’élimination des branches tombées au sol après des vents violents, etc.

 

La palette végétale est également modifiée. En effet, les pépiniéristes favorisent la culture des végétaux les plus résistants et adaptés au changement climatique et délaissent ceux qui sont plus difficile à cultiver et à conserver.

 

Ainsi, voici les actions possibles du quotidien pour s’adapter : favoriser la régénération naturelle des arbres, économiser l’eau, stocker ou canaliser l’eau issue de pluies torrentielles, être attentif aux parasites, inventorier et protéger la faune et la flore menacées par ces changements.

Aussi, pour lutter contre les îlots de chaleur dans les villes, on observe la mise en place de programmes de végétalisation tels que la création de nouveaux espaces verts, la végétalisation des cours de récréation des écoles, la plantation de forêts urbaines, etc.

 

Suite à cette évolution, il est donc nécessaire d’adapter la composition, la gestion et l’entretien des jardins pour qu’ils restent des lieux accueillants et apaisants pour l’Homme, tout en faisant attention à la biodiversité.

 

 

Source : https://rendezvousauxjardins.culture.gouv.fr/l-evenement/les-jardins-face-au-changement-climatique2/les-jardins-face-au-changement-climatique-theme-2022